Si c’est secret, ne l’écrivez pas. Pas du tout.

The blog of blog of blogs

 

Un nouvel exemple de suicide par PowerPoint : les 5 pages rendues publiques de la présentation du dispositif Prism, mis en place depuis 2007 par la National Security Agency américaine. Pour une agence dont le coeur de métier est la confidentialité et le renseignement, l’affaire est cocasse.
D’autant plus que pour un programme de datamining à 20 millions de dollars par an, son efficacité à défendre les intérêts de la nation américaine reste à prouver puisqu’il n’a permis d’éviter ni l’attaque contre l’ambassade américaine de Benghazi, ni l’attaque du marathon de Boston (ni d’ailleurs les fusillades de Virginia Tech, Columbine, Newton ou Sandy Hook entres autres).

Ma question serait donc : à quoi sert Prism ? Serait-ce un rite de soumission du même genre que La blague des contrôles de sûreté aux aéroports ? Voilà un indice pour expliquer les motivations de celui qui a révélé toute l’affaire. Il l’a fait par conviction, par refus de se soumettre.

.

Si toutefois quelqu’un peut récupérer les 36 autres pages du document original, je suis preneur…

.

.

.

.

View original post

Publicités

Publié le 15 juin 2013, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :